Un avenir prometteur pour les femmes dans les STEM

Alors que des signes précurseurs indiquent que davantage de femmes pourraient s'orienter vers des études et des emplois dans le domaine des STEM, comment maintenir cet élan ?

Female teacher, teaching team of girls how to build a robotic arm

Tout le monde s'accorde à dire que les personnes qui s'identifient comme femmes sont encore largement sous-représentées dans l'enseignement et les emplois dans le domaine des sciences, des technologies et de l'ingénierie (STEM), mais cela commence peut-être à changer.

Dans son enquête STEM Youth Survey, SThree remarque que parmi les répondants âgés de 18 à 30 ans intéressés, inscrits ou actifs dans l'enseignement des STEM ou actifs sur le marché du travail des STEM, la moitié sont des femmes.

Ce résultat positif semble contredire la tendance générale et laisse ainsi entrevoir la probabilité que davantage de femmes s'engagent activement dans les STEM à l'avenir. Il s'agit non seulement d'une bonne nouvelle pour la recherche d'une plus grande égalité entre les sexes dans la société, mais aussi d'un élément clé pour remédier à la pénurie mondiale chronique de talents dans le domaine des STEM à long terme.

Des différences régionales

Si cette progression chez les jeunes est encourageante, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Parmi les personnes qui ont répondu à l'enquête "Comment fonctionne le monde des STEM" de SThree - couvrant une large tranche d'âge, y compris les plus de 40 ans - seuls 17,74 % des répondants se sont identifiés comme des femmes.

Il convient toutefois de noter que le pourcentage de femmes varie considérablement d'une région géographique à l'autre. Par exemple, Singapour a atteint un pourcentage respectable de plus de 33 % et les États-Unis près de 31 %, mais les résultats sont tombés à environ 7 % pour l'Autriche et le Royaume-Uni tandis que le Japon se situe entre les deux avec un peu plus de 18 %.

Selon Ayesha Iqbal, membre senior de l'Institute of Electrical and Electronics Engineers et maître de conférences en ingénierie au Bedford College Group, ces variations s'expliquent en partie par une combinaison de différents niveaux de discrimination et de différences culturelles entre les pays.

Un problème majeur demeure. Les femmes sont toujours plus susceptibles d'abandonner prématurément les rôles STEM parce qu'elles sont découragées ou empêchées de continuer à travailler après le mariage et les enfants, le foyer étant considéré comme une priorité.

Ayesha, qui a reçu une éducation et une formation dans le domaine des STEM au Pakistan, explique : "Dans les pays asiatiques comme la Chine, l'Inde et le Pakistan, les stéréotypes sexistes concernant les rôles dans le domaine des STEM sont ancrés depuis longtemps. Un exemple parlant : "la médecine est pour les femmes et l'ingénierie pour les hommes".

 

"Pourtant, bien qu'elles soient confrontées à des comportements et à des attitudes patriarcales, les filles de ces régions obtiennent aujourd'hui de meilleurs résultats que les garçons dans tous les domaines, car elles sont plus concentrées, plus travailleuses, plus ambitieuses et plus orientées vers la carrière que jamais auparavant. Les matières comme les mathématiques et les sciences étant plus difficiles à étudier, les filles surpassent les garçons dans ces matières également, ce qui se traduit par un plus grand nombre de filles dans les STEM.

"Toutefois, un problème majeur demeure. Les femmes sont toujours plus susceptibles d'abandonner prématurément les rôles STEM parce qu'elles sont découragées ou empêchées de poursuivre leur travail après le mariage et les enfants, car le maintien du foyer est considéré comme une priorité."

Encourager cette dynamique ascendante

Cette "érosion constante" des femmes actives dans les disciplines STEM crée un "tuyau percé" qui est un phénomène quasi universel dans le monde entier.

Alors, comment pouvons-nous encourager, soutenir et nourrir ce nivellement des sexes dans les STEM qui semble émerger parmi les groupes d'âge plus jeunes ?

Ayesha souligne que, même s'il est reconnu que les sociétés doivent encourager les filles à s'intéresser aux STEM le plus tôt possible, dès l'école primaire et tout au long de leur scolarité, elle estime qu'il faut aller au-delà de la seule scolarité pour attirer et retenir les jeunes femmes.

"Les filles doivent être encouragées à participer à des activités extra-scolaires en rapport avec les STEM, comme les camps de robotique et de codage, qui suscitent souvent un intérêt pour ces disciplines.

Cette "érosion constante" des femmes actives dans les disciplines STEM crée un "tuyau percé" qui est un phénomène quasi universel dans le monde entier.

"Il faut beaucoup de temps pour faire évoluer les préjugés et les stéréotypes, mais je pense que le fait de renforcer l'engagement des parents de ces jeunes filles dans l'enseignement des STEM contribuerait réellement à modifier de manière positive les attitudes de la société à l'égard de la participation des femmes."

Elle affirme qu'il est également crucial d'atteindre une plus grande parité salariale avec les hommes dans les rôles STEM, car la disparité salariale entre les sexes est un facteur dissuasif majeur pour les femmes qui cherchent à accéder à ces emplois et à y rester.

Mettre la barre plus haute

Pour le professeur Georgina Harris, doyenne de la faculté des STEM à l'université d'Arden, un changement clé qui pourrait faire augmenter les chiffres est l'amélioration de la qualité de l'enseignement dans les écoles où, au Royaume-Uni du moins, il y a souvent une pénurie de professeurs qualifiés pour enseigner les STEM.

"Lorsque les enseignants abordent un sujet qu'ils ne comprennent pas entièrement, ils manquent naturellement de confiance et d'enthousiasme, ce qui, même si ce n'est pas intentionnel, se transmet aux élèves, les rendant moins confiants et moins intéressés par ces sujets.”

L'amélioration de la qualité de l'enseignement dans les écoles, où, comme au Royaume-Uni par exemple, il y a souvent une pénurie d'enseignants qualifiés pour enseigner les STEM, est un changement clé qui pourrait faire augmenter les chiffres.

Cette situation peut avoir un impact disproportionné sur les filles et les jeunes femmes qui choisissent d'étudier les matières STIM, en renforçant les attentes et les stéréotypes de la société qui leur sont déjà défavorables, et il est prouvé que les chiffres commencent à diminuer après l'âge de 14 ans au Royaume-Uni.

Georgina déclare : "Lorsque les femmes étudient une matière STEM à l'école, elles sont assurément plus confiantes dans le choix d'une carrière dans ce domaine. Nous devons donc attirer et récompenser comme il se doit les personnes talentueuses et réellement compétentes dans les domaines des STEM pour qu'elles enseignent dans nos classes."

Mettre en valeur les carrières dans les STEM

Georgina estime également qu'il est important de présenter les nombreuses femmes qui réussissent au plus haut niveau dans les STEM comme des modèles d'inspiration.

Les perspectives pour toute femme envisageant une carrière dans les STEM sont particulièrement bonnes.

"Les femmes dans les STEM sont souvent au sommet de leur art et il faut redoubler d'efforts pour mettre en valeur leurs réalisations et montrer aux filles et aux jeunes femmes à quoi ressemblent réellement les emplois et les carrières dans les STEM."

Compte tenu de la pénurie reconnue de talents dans les STEM - où les entreprises doivent littéralement débaucher des talents d'autres entreprises pour remplir les contrats de travail - les perspectives pour toute femme envisageant une carrière dans les STEM sont particulièrement bonnes.

Georgina ajoute : "Les entreprises et les institutions doivent reconnaître que le fait d'encourager les femmes à entrer dans les STEM conduira à une plus grande innovation, car plus la main-d'œuvre des STEM sera diversifiée, plus elle sera à même de créer et de développer des produits et des technologies adaptés à une clientèle plus diversifiée - ce qui, en fin de compte, les rendra plus rentables.

"Pour moi, la réussite des femmes dans les STEM va bien au-delà de l'atteinte d'une participation féminine d'au moins 50% - il s'agit d'atteindre un point où le genre ne fait plus partie de la conversation."

Consulter nos toutes dernières réflexions

14 novembre 2022

Des projets d'ingénierie révolutionnaires

template

Digital Landscape Gettyimages 1281439919 RT1
12 octobre 2022

Le plan de carrière : une nouvelle priorité pour les professionnels STEM

Les professionnels des STEM ne veulent pas seulement un emploi. Ils veulent se voir offrir des perspectives d’évolution de carrière.

Photo focusing on female lab technician deep in thought looking at computer screen
16 septembre 2022

L’argent reste maître

Le salaire et les avantages sociaux sont les principales préoccupations des candidats en recherche d’emploi, et leur position permet d’êt...

Pylons at sunset, photo looks through one pylon towards another
07 septembre 2022

L’heure de la flexibilité a sonné pour les employeurs STEM.

Afin d’attirer les talents les plus divers et compétents, les employeurs doivent adopter une approche du travail plus flexible.

Break the bias: how we can empower more women in STEM
08 mars 2022

Mettre un terme aux préjugés : comment nous pouvons responsabiliser plus de femmes dans les STEM

La fondatrice de « Women in Tech » les préjugés à l’encontre des femmes dans les domaines des STEM peuvent être contrés.

Abstract picture of pink bubbles of blood cells on a blue background closeup
22 février 2022

Comment les entreprises peuvent-elles « donner du sens » à leurs employés

Le prochain documentaire de « Work in Progress » explore le thème de la finalité du travail et la manière dont les entreprises peuvent do...

Two female scientist wearing masks and gloves examining a sample in a tube
11 février 2022

Neuf femmes à l’avant-garde de la science et de la technologie

Célébrer la Journée internationale des femmes et des filles de science avec des pionnières qui font la différence.

Close up of a male biologist looking an screen of molecules with purple/pink hue overlay
13 janvier 2022

Mise à disposition de compétences spécialisées en sciences auprès d’un leader mondial du développement de vaccins anti-Covid-19

Recherche de personnes ayant une solide expérience pour des postes essentiels au développement et à la livraison d’un vaccin anti-Covid-19.

Female project manager at a solar farm reviewing panels and holding laptop
21 décembre 2021

créer une main-d’œuvre diversifiée et inclusive pour le XXIe siècle

Comment le partenariat avec Schneider Electric, une des entreprises les plus durables au monde, a-t-il permis de bâtir un avenir meilleur.